Assemblage d'une charpente métallique 

18 - Janvier - 2021

L'assemblage d'une charpente métallique n'est rien d'autre que l'action de réunir les pièces de métal dans le but de faire l'ossature porteuse d'une construction. Il est vrai que la charpente fait partie de la toiture et permet également de couvrir le bâtiment. Néanmoins si vous désirez assembler une charpente métallique parfaitement, il convient de respecter toutes les hypothèses de calculs ainsi que la convergence des axes de barre. Cependant, sachez qu'il existe deux types d'assemblage d'une charpente métallique : l'assemblage démontable et l'assemblage indémontable.

L'assemblage démontable d'une charpente métallique

Pour faciliter le transport, les charpentes métalliques sont livrées en pièces détachées. C'est sur place que les charpentes de votre construction sont assemblées. La technique d'assemblage démontable s'avère indubitablement être la plus simple de toutes car elle ne demande pas beaucoup de matériels pour être réalisée. En plus d'utiliser très peu de matériel, la technique de montage d'une charpente métallique par assemblage démontable est très rapide et très pratique. Il est donc très facile de l'installer.

Il existe toutefois, plusieurs techniques d'assemblages démontables qui sont utilisées pour faciliter l'installation de charpentes métalliques. Les principales techniques utilisées sont : le rivetage et le boulonnage.

Le rivetage

Le rivetage est une technique ancienne qui consiste à introduire dans un trou fait au préalable, un cylindre disposant d'une tête arrondie que l'on chauffe correctement au rouge. Après l'introduction de ce cylindre, l'on écrase la partie sans tête pour agrafer les tôles. Il faut avoir une certaine maîtrise pour réussir à utiliser cette technique. Aujourd'hui le rivetage n'est plus vraiment utilisé et a laissé place au boulonnage.

Le boulonnage

Le boulonnage est une technique qui permet d'utiliser des boulons pour assembler et maintenir les charpentes métalliques. Aujourd'hui la technique la plus utilisée dans le monde, c'est le boulonnage. Il faut dire qu'en plus d'être une technique rapide et efficace, son coût est encore très intéressant.

L'assemblage indémontable d'une charpente métallique

La deuxième méthode d'assemblage d'une charpente métallique existante, c'est l'assemblage indémontable. C'est une technique que l'on réalise avec la soudure. Toutefois, il convient de savoir que ce ne sont pas tous les matériaux que l'on peut souder. Faire de l'assemblage indémontable des charpentes métalliques s'est avéré être une solution durable. Et cette technique a pour réputation de donner un résultat très ferme et définitif. Par ailleurs, il fait noter qu'il est impossible de remplacer des pièces endommagées une par une. Il faut parfois changer tout un lot pour avoir un meilleur rendu.

Dans cette technique, deux types de soudures sont réellement utilisés : la soudure à l'arc électrique et la soudure autogène. La seule différence entre les deux, c'est le matériel employé pour souder la charpente métallique.

En sommes, nous pouvons dire qu'il existe deux techniques permettant d'assembler les charpentes métalliques, notamment l'assemblage démontable qui utilise des boulons et l'assemblage indémontable qui utilise la soudure. La première méthode facilite le démontage et la maintenance des pièces. Néanmoins, il faut faire attention au serrage qui peut s'altérer. La seconde méthode quant à elle, est beaucoup appréciée, car elle est robuste. Néanmoins, avec cette dernière, il est impossible de démonter pour effectuer une quelconque maintenance. Il y a cependant une solution, celle de combiner les deux techniques pour un résultat plus pratique et durable.

Demande de renseignement

Contactez nous au

02 43 47 82 68

ou

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser